En 2021, la digitalisation de tes contenus tu amorceras…

Vaste sujet que nous vous proposons d’ouvrir avec vous aujourd’hui, la digitalisation des contenus raisonne comme une évidence depuis quelques mois. Plusieurs raisons expliquent cette accélération. Accès à l’information en temps réel, conscience environnementale pour réduire son impact carbone, durabilité des supports, réduction des coûts… Etat des lieux et solutions concrètes pour faciliter sa mise en œuvre.

Pourquoi digitaliser un contenu ?

Parole est donnée à Baptiste, notre spécialiste UX/UI Design et père fondateur du sujet au sein de l’agence : « Digitaliser un contenu c’est lui donner une forme numérique accessible via un dispositif digital… » CQFD ! Merci Baptiste, c’est très clair. Mais en nous expliquant la façon de le faire, tu ne réponds qu’en partie à la question. Essayons d’aller plus loin en fixant l’enjeu principal d’une telle démarche. Qu’entend-on par la notion de digitalisation de contenus ?

Si vous effectuez une recherche web autour du sujet, quelques articles universitaires vous sont proposés à la lecture. Ils abordent les approches sociologiques et les impacts économiques de la transformation numérique des entreprises. Rien de très concret à ce stade pour faire évoluer les réflexions. Ensuite apparaissent quelques sujets plus précis comme l’E-learning et son nécessaire besoin de créer des contenus de formation en ligne. Puis vient la réflexion de Tim Bell, professeur en Sciences de l’Informatique à l’université de Canterbury. Elle éclaire assez simplement le sujet :

« Si je veux parler à des amis qui se trouvent dans la même pièce que moi, je leur parle ; s’ils sont dans une autre ville, j’utilise la communication digitale. Je ne choisis pas la communication digitale parce que c’est “l’avenir”, mais parce que cela me permet de communiquer avec mes amis… ».

Tim Bell

Nous y sommes. L’enjeu principal de la digitalisation est avant tout une question de communication. Simple comme bonjour…

“Communiquer oui, mais je le fais déjà, alors pourquoi changer ?!?”

Pour répondre à cette question, vous devez réfléchir à l’utilité que peut apporter la digitalisation à vos environnements de travail. Chassez de votre esprit les logiques de modernité des outils, de tendance à suivre, bref de penser aux moyens plutôt qu’aux objectifs que vous souhaitez vous fixer. Pour rendre les choses encore plus concrètes, voici quelques exemples et cas clients développés par l’agence CAD.

Cas numéro 1 :
La création d’une plateforme métier 

C’est un cas d’école. En l’occurrence, le service des achats indirects d’un grand groupe retail français est confronté à l’évolution permanente de ses process, règles internes et des points d’attention à porter pour encadrer lesdits achats. Le classique support papier a vécu au sein de l’organisation puisqu’obsolète dès publication. Il a donc été décidé, pour faciliter l’accès à l’information et la faire vivre, de développer une plateforme web interne. Notons que ce type de plateforme est aussi à l’étude pour faciliter l’accès aux sujets liés à l’ergonomie.

Cas numéro 2 :
Le kiosque numérique 

C’est un espace web qui peut être greffé à l’intranet ou à toute autre plateforme interne de votre entreprise. Il facilite l’accès aux brochures print qui sont numérisées dans un format “flipbook”. Les publications sont enrichies avec des liens internes ou externes (accès direct aux ressources internes disponibles sur l’intranet, vidéos, podcasts intégrés…). L’intérêt de cette solution est de créer la bibliothèque numérique de l’ensemble de vos ressources papiers.

Cas numéro 3 :
La brochure en ligne 

C’est le cas le plus récent développé par l’agence pour l’Aract des Hauts-de-France. Traditionnellement édité au format papier, il a été décidé suite à la crise sanitaire de publier au format digital le dernier guide de l’organisation. L’agence a géré la conception ergonomique, éditoriale et fonctionnelle de l’interface. Un guide 100% web, accessible et modifiable à souhait dans le futur.

Dernier cas :
L’appli interne de formation

Quand le digital et le physique se rencontrent, on parle parfois de phygital. Nous préférons voir ici un très bel outil pour augmenter l’engagement des collaborateurs. Travaillée sous la forme de quiz et inspirée par l’univers du jeu vidéo, cette digitalisation du parcours de formation est pensée comme une étape préalable à la mise en pratique physique des bonnes pratiques dans un « dojo » recréant les conditions réelles du terrain. Un très exemple de ludification des apprentissages.

La liste pourrait être complétée à souhait, tant il existe de déclinaisons possibles. J’espère que cet article aura ouvert vos réflexions. Si vous souhaitez réfléchir à la mise en œuvre d’un cas concret (autour d’un Point Comm ?), nous ne sommes jamais loin. 

Digitalement vôtre, l’équipe CAD.

Default image
Sébastien Hennebique
Business Manager / Stratégie digitale & éditoriale
made by CAD
× On discute ?